• De fleur en feuille

    De fleur en feuille

    photo chez moi!, ma campagne si belle !

    ****** 

    Entre le ciel et l’eau , ile de lumière et d’azur

    Aux charmes envoûtants d’une authentique nature

    Amoureuse de cette beauté devant le galbe de ses entournures

    J’y ai retrouvé l’été tout en couleur, aux senteurs et saveurs parfumées ,

    Chaud soleil ilien colorant la peau d’un ton cuivré.

    Mais …

    En compétition l’été et l’automne se toisent déjà,

    La saison allait basculée lentement vers là -bas..

    Son temps s’achève, part sans bagage avec ses rêves

    Mais je sais que je retiens en moi une lumineuse sève

    ***

    Celle qui donne la force de franchir les instants de souffrances.

    Quand glissent sans fin les saisons au perpétuel cycle face à l’espérance.

    De la curieuse symphonie du vent qui attend calmement que jaunisse la feuille

    Dans un ballet rythmé au gré de cette force incontrôlable qui en fait le deuil.

    ***

    Octobre en or arrive se pose et rayonne, colore les pâturages,

    Les feuillages de pourpre, de rouge sang illustre l’image

    Le temps d’une saison que l’automne emporte, figeant

    Les merveilles de l’été qui trépassent d’un amour fuyant.

    ***

    De nouveau je guetterai l’arrivée de la belle saison.

    À travers les braises encore chaudes de l’âtre, se faire une raison,

    Aux premiers rayons de soleil printanier illuminant la maison.

    Et comme un arbre en hiver prêt à tout moment pour refleurir

    ***

    Je garde précieuse cette attente qui d’une saison à l’autre

    Transforme les désirs en éternels soupirs

    Aussi quand l’éclosion de la nature renaît

    En aller et retour sur le chemin de la destinée,

    Main dans la main nous reprendrons la route de l’été.

     

     

     

    Nini: 07/10/2014:challenge : D’une saison à l’autre

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Octobre 2014 à 07:19

    Eternel recommencement de la vie, chaque chose passe et revient dans une spirale sans fin

    amicalement

    Claude

    2
    Jeudi 16 Octobre 2014 à 12:30

    Je l'aime beaucoup ton poème!

    Bisous 

    Jolana

    3
    Lundi 20 Octobre 2014 à 21:30

    Coucou Nini,

    Et oui, les amours d'été se glisseront bientôt douillettement sous la couette dans une étreinte passionnée..... quand ce drôle d'automne cessera de plagier l'été ! L'élégance du ton cuivré des corps assoupis s'éclaircira peu à peu en peau laiteuse...et Noël cueillera leurs soupirs au fond de leur  nid de sa lumineuse clarté....
    Tout surpris, ils s'élanceront vers la nouvelle année emmitoufflée de son étole blanche, dans les paillettes et les flonflons.... clown

    Et voilà comment on va se prendre une année de plus beurk !!!

    Bravo, Nini, super ton poème ! J'aime ! Tes rimes rythment l'imaginaire qui se prend à voyager au gré de tes humeurs tout en couleurs....
    et c'est bon ! cool

    Bises

     

    4
    nini
    Mardi 21 Octobre 2014 à 15:14

    merci à vous 3 pour votre passage sur mon blog et vos coms agréables à lire


    amicalement vôtre!


    nini

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :