• Idées vagabondes

     

    Idées vagabondes

    J’ai fermé les yeux et rêvé de voyage

    Haut si haut à toucher les nuages

    Sans destination, dans l’inconnu

    Sans borne dans l’immense étendue

    Espérant que des espoirs renaissent

    Sous la volonté d’une tendre jeunesse

    Sans ces orages qui troublent les regards

    De la dominance et de la gloire.

    Si le diable ricane de mon errance

    Je l’écarterais de ma bienveillance

    Dans le silence des mots en criant mes maux

    Là ou respire la paix et la liberté, quitter l’imbroglio,

    De la vie qui remet tout à demain

    Alors parfois, je pars, je m’évade du quotidien

    J’aère mon existence sans consistance.

    Les yeux exorbités je cherche l’inconnu, l’ignorance,

    Et je révère ces joyaux lointains…

    Faire une pause, aller vers un autre destin

    Alors, si…je rencontre ce chemin,

    me tendras-tu la main?

    Nini (2012)

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Janvier 2014 à 11:08

    L'idéal est de pouvoir fermer les yeux et voyager, c'est ainsi que l'on fait les plus belles découvertes

    amicalement

    Claude

    2
    Mardi 21 Janvier 2014 à 21:14

    Les chemins intérieurs sont souvent les plus passionnants.

    Très joli poème.

    Amicalement,

    Poetica

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :