• Le trop plein face au manque

    Le trop plein face au vide

     

    Chaque jour mes yeux s’ouvrent sur la beauté au naturelle…

     Une écharpe de nuage blanc enveloppe frileusement le ciel

    Vecteur  de sensations fortes aux sentiments profonds

    Parchemin  de l’éternité , fresque d’apparitions.

     

    Lumière d’un jour naissant  dans l’aube matinale

    La parodie s’installe  en tableau  architectural

    Quand  la  nature s’éveille  au lever d’un soleil hivernal 

     La couleur  pastelle s’épanouie ,communiant  avec l’astral.

     

    Pas de retouches sur la palette, l’intégral éclaire  l’ornemental

    Sur un nuancier , qui s’impose en démonstration magistrale

    D’une création en permanente  mutation sidérale.

    Que manque t’il alors à notre bien être primordial?

     

    Quand la course à l'excédent devient viscérale

    Le superflu encombre  notre espace vital,

    Dans les combles s’entasse l’inutilité colossale

    Qui troc  avec ce manque au décor théâtral.

     

    nini: challenge de psyché: le manque


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Février 2016 à 16:13

    Coucou Nini,

    Jolie composition sur ce manque profond, celui qui est ancré en nous sans même qu'on le sache, sans même qu'on le comprenne, sans même qu'on en soit véritablement conscient et qu'on essaie de compenser par une affluence de biens matériels qui finalement ne remplissent pas ce vide, ce manque mais qui s'entasse dans un coin de notre demeure sans remplir le coin vide de notre coeur.

    Gros bisous du coeur Nini et si vous partez aujourd'hui, je vous souhaite un très beau weekend plein d'amour.

    Je vous remets le commentaire ici également chère Nini et encore bravo!

    Patricia

    2
    Vendredi 12 Février 2016 à 11:21

    Mais que nous manque t-il donc quand on sait regarder le monde? le seul manque dont souffre l'humanité est un manque d'amour, alors que l'amour il suffit d'en donner pour en être comblé

    Amicalement

    Claude

    3
    Vendredi 12 Février 2016 à 21:36

    Coucou Nini

    Le manque, souvent, vient de l'enfance ! c'est un manque viscéral qui peut durer toute une vie et tout ce qu'on fera pour le combler sera inutile, que ce soit en crises de boulimie ou d'anorexie, dans l'achat compulsif ou collectionner les aventures.... etc ! Les blessures d'enfance ne cicatrisent pas ou très lentement... et comme on a oublié pourquoi, le manque... qui est là, qqs fois lancinant, se fait sentir et on ne comprends pas....

    Une thérapie peut en faire prendre conscience, mais ne guérit pas ! elle apprend seulement à vivre avec....

    Bisous de tout cœur, chère Nini et merci de ce beau poème qui explique si bien ce problème de manque

    4
    Mardi 23 Février 2016 à 13:57

    coucou ma Nini,

    j'espère que vous allez bien,

    ici il pleut, il pleut, il pleut!!!! c'est désespérant et démoralisant!!!!

    Ce qui fait que je n'arrive pas à me concentrer sur le challenge.

    Gros bisous du coeur ma Nini et belle journée à vous

    gifs mardi

    5
    Lundi 29 Février 2016 à 11:35

    gros bisous du coeur ma Nini et belle journée à vous 2

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :