• Mots sortis des nuages

     

    photo perso  "dans les nuages" 

     

    Parfois ma pensée s'égare laissant errer mes souvenirs

    Sous la brise qui murmure de mélancoliques soupirs

    l'histoire de nos vies est un livre ouvert où chaque épisode 

    Sorti d'un profond sommeil est ponctué d'anecdotes,

     

    Dans le miroir du temps se revoir à vingt ans

    Et pouvoir regarder l'image du présent

    Chaque étoile qui scintille dans la nuit  est le témoin d'un passé

    Empreint de joies ,de peines sur la route de notre destinée

     

    Dans le silence de ce soir estival,  l'effluve  doucement 

    Réveille les douleurs perdues dans le temps

    La lune semble  sourire de nos états d'âme de terriens

    Planète incontrôlable de frasques sans lendemain

     

    Jour après jour passe le temps menaçant

    c'était il y a longtemps ,c'était hier pourtant...

    Le bout du tunnel se remplit de lumière

    Pour deux coeurs à l'unisson, dans leur charmante chaumière..

     

    Qui se souviennent du long trajet parcouru

    semé de courage et d'embûches combattues

     

     

    nini:challenge le nuage des 10 mots de Morganne: le 24 /9/2017

     


    votre commentaire
  •  

     

    Aile – Alliée – Amour – Attache – Autre – Blond – Chant - Chapelle

    Cheval – Délire – Eau – Espionne - Feu – Floraison – Graal - Hier

    Idéal – Ile – Illusion Jardin – Lac – Lait – Mauve - Merveilleux

    Nuage – Océan – Oreiller – Papillon – Parfumer – Parole - Pays

    Prière – Profil – Question Reste – Rire – Spectacle – Style - Tableau

    Tango – Tenter – Tomber – Uni - Vent

     

    ***

     

    Juillet est là,avec lui apporte l'été

    Et sa forte chaleur comme  alliée,

    Ses odeurs parfumées enivrantes

    S'illuminent d'un voile transparent

     

    Le jardin  recroquevillé dans un état second

    Figé de torpeur sous la brûlure des rayons,

     Nature  apathique dormant dans ce morbide silence

    Illusion parfaite d'une paix  d'excellence, 

     

    Dans l'embrasement du ciel tout est méditation

    La terre desséchée craque sous l'ébullition,

    Tableau lunaire vision de restes de civilisation...

     

    Dans le déclin du roi soleil s'apaise le feu ,

    Vient l'heure du crépuscule des dieux,

    Le délire s'estompe sous la  légère brise  salutaire

    La vie reprend son rythme planétaire.

     

    Dans la tiédeur idéale et l'hésitation de la pénombre

    Un concentré d'effluves odorantes explose en nombre

    Merveilleux instant dans cette soirée estivale ...

    Faut il  alors se poser l'inévitable question d'un dérèglement Climatique !

                 ***

    ma réflexion :

    L'homme dans ces actes irréfléchis aux envies boulimiques

    Est le précurseur de ces brusques montées et baisses de température

    Qui hélas ne sont que le début d'un interminable processus

    *** 

     

    nini: le 25/7/2017:challenge de nuage des 10 mots de Juillet

     

     

     


    1 commentaire
  • Océan charmeur

    photo perso

     

    Alors que  mon regard se pose sur toi

    Et qu'il brille d'un pareil éclat

    Sortit de tes flots argentés,

    Je succombe à ton emprise avec volupté,

     

    Océan dans l'immensité de ce miroir

    Porteur de rêves éternels et d'espoir

    Tes vagues au mouvement perpétuel

    Déferlantes ravageuses intemporelles

     

     Au  grondement colérique comme envoûté

    Fracasse avec force ces combattants de l'éternité,

    Rochers aux dents acérées puissants adversaires

    Résistants d'une mer à l'humeur irrégulière.

     

    Quand le ciel azuré se reflète dans l'onde apaisée

    Eclaboussée de couleurs, comme deux amants enlacés 

    Ciel et mer en osmose brillent d'un même éclat

    Reflets de splendeur à la douceur d'un voile de soie.

    ***

    Devant mes yeux éblouis j'admirai la mer et son chant

    Longtemps j'ai contemplé ce spectacle fascinant.

     

    nini: le 20/6/2017: challenge : La séduction

     

     


    votre commentaire
  • Sur mon sol de France un jour nouveau est arrivé, dans la liesse 

    Le peuple exulte , le messie serait il apparut dans cette allégresse !

    Sous l'élection d'un prêcheur au centre d'une foule éperdue de croyance

    Ma terre porte le triomphe dans un même cri d'allégeance,

     

    Résonne rires et  larmes, je ne suis plus maître de mon existence

    Dans un patriotisme divisé je suis  prise dans l'étau de la république

    Grande est la tentation de fuir cette emprise despotique,

    Terre de mes ancêtres témoins de luttes acharnées,  je pleure 

     

    De  perdre ces acquis créés  sous la témérité de mes  pères fondateurs,

     Me reste quelques témoins d'un pays qui se releva après un dur labeur.

    L'espoir de reconquête vers ce long voyage ne peut resté vain,

    De mes racines profondes ancrées dans la réalité  je crois en l'humain

     

    Et son courage de vaincre sur de mûres réflexions créatives

     Poindra alors l'aurore d'une belle aventure productive

    Et main dans la main moi, France je retrouverai la paix  dans cet exil.

     

    Puisque la vie n'est pas un long fleuve tranquille 

    Créons nous un capital bonheur fertile

    Si petit soit- il le protéger des fureurs de la terre en péril.

                                            ***

     Nini: challenge des 10 mots dans le nuage d'Avril


    votre commentaire
  • Ils sont venus, ils sont tous là, sur mon sol patriote

    Moralisateurs haranguant la foule pour un vote.

    Conquérants de la gloire dans un déluge de promesses

    Aux  inutiles discours mensongers, sans prouesse

     

    De lumières d'espoir à sa controverse  le peuple se perd

    Dans la confusion de ces paroles outrancières

    Mon espoir de guérison se dérobe sous les exactions

    D'une terre d'un accueil trop abondant je suis dans l'inhibition

     

    Moi France je meurs sous le joug de l'homme et de sa  corruption

    D'une passation de pouvoir à un autre,l'issu reste fatal

    Quand tous, recroqueviller dans la morosité dictatoriale

     

    Les efforts dans ce même cri resteront vains

    Colporteurs de faux espoirs déciment les  lendemains

    Terre de mes  ancêtres je ne  reconnais plus  ton passé

    Bercée jadis par un peuple à l'unisson, aujourd'hui brocardée.

     

    Nini :21/04/2017


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique