• Le bien , le Mal

    Danse du bien et du mal

     

     

    Toi qui erre sans but, contemple cet arbre centenaire

    Témoin de notre histoire, il raconte la cruauté de l’homme…

    De vos frasques, vos batailles sanguinaires

    Je vous ai vu guerriers vous battre, impuissant tel un fantôme

    J’aurai voulu avoir le pouvoir de vous séparer, vous réconcilier

    Sur la grande voie de la route chaotique, vous tolérer

    L’accumulation de vos erreurs a engendré la terreur

    L’humanité ensanglantée sous le joug des meneurs

    Mon feuillage tremblait sous vos menaces

    Mon squelette entier vibrait de vos coups assénés

    De défaites en victoires la paix n’est que provisoire

    Quand, sous ma verdure de douces promesses sont nées

    J’ai cru au bonheur des plaines, aux pensées saines

    Il vous restera de choisir entre bien et mal

    Pour accéder à la fin de ce chemin en bon vassal.

     

    NINI : challenge de psyché(Décembre 2012)

      


    4 commentaires
  • De vie à trépas

                                 

    Il n’y à parfois qu’un petit pas, loterie de la vie

    Chemin jalonné de faux pas et de péripéties,

    Comme un livre ouvert recueil de mon existence,

    Qui se remplit page après page , gardien d’expériences

    heureuses ou malheureuses, ta carapace en à forgée mon corps

    Protection et rébellion, les deux ont grandi dans ce décor

    Jeunesse bon enfant, simplicité du moment j’ai conservé

    Cette modestie ancrée au plus profond de mes entrailles

    En cheminant bon- an mal- an vers ma destinée ,

    Maintenant, arrive l’âge ou en me retournant je remonte la filière

    En revivant chaque anecdote de ma vie, j’avance pas à pas vers hier,

    Faut-il avoir des regrets pour une enfance sans importance

    Mais qui peut prétendre un avenir idyllique quand les circonstances

    Précaires, présentes dans un milieu de carence d’après guerre

    M’ont inculquées, humilité et responsabilité

    Faire un bilan sur le passé? Le présent depuis longtemps, l’a dépassé!

    Accommodons -nous de ce qui nous est offert…. la vie!

     

         Nini (novembre2010) challenge de psyché


    2 commentaires
  • J’ai longtemps donné le meilleur de moi-même

    En vous offrant mes capacités pour produire sans stratagème

    Ma terre vous à comblé pendant de nombreuses années

    En cultivant ma noble matière, sereins vous l’étiez quand vous récoltiez.

    Le ciel était souvent bleu en reflétant son azur sur la belle onde..

    Les hommes restaient modestes leurs ambitions servaient le monde.

     

    Vous avez dit-on faits de grandes découvertes au service de l’humanité

    Qui je le reconnais ont permis à de nombreuses épidémies d’être éradiquées.

    Hélas ces découvreurs ont fait naitre en même temps des vocations de profiteurs

    Les technologies modernes vous font perdre la tête en agitant un leurre ,

     

    Celui des profits au bénéfice de la perte, qui ne cesseront de détruire le fondamental

    Tant que brilleront les paillettes de la perdition le futur ne fera pas l’idéal.

    Les raisons de la colère envahissent votre quotidien :vous tuez ,violez, guerroyez

    Depuis des lustres vos combats ont gardé l’empreinte sur mon sol.

    Asphyxié par vos erreurs, aujourd’hui je peine à respirer sous vos cabrioles.

     

    Quand La croissance démographique gonfle comme un ballon de baudruche

    Comment ferez vous quand vous serez plus de 20 milliards dans ma ruche?

    À me piétiner, me grignoter, me polluer d’immondices; sur le poteau du supplice

    Je courberai alors l’échine sous le poids de la défaite en succombant sans artifices .

     

    Vous qui avez semer les graines de l’espoir ,pourront-elles alors germer

    Sur un sol appauvrit par votre orgueil, votre surconsommation qui ternissent la société 

    Je suis la terre mère qui a vu naitre beaucoup d’individus

    Ne me laissez pas mourir car vous perdriez également la vie

    Réveillez vos consciences , je brûle, j’ai la fièvre, je m’épuise! 

     

    Nini: thème challenge : Mal à la terre(3/02/2014)

     

     


    1 commentaire
  • De la mer à la terre

    Les rêves plongent dans l’amertume du temps

    Jetant les âmes en peine dans les tourments

    D’un présent qui s’attache, d’un futur qui s’efface

    Comme le mouvement des vagues qui trépassent

     

    Drapées d’écume et d’embrun brodés

    Je reste là, sur la mélancolie des galets

    Où se sont échoués de nombreux naufragés.

    Le cœur est lourd par trop de chagrins éprouvés

     

    Il se noie dans la dérive des inquiétudes

    Vagabondant au gré des incertitudes

    La vie s’étire semblable aux arpèges de la mer

    Sur le diapason des saisons familières

     

    Au gré des humeurs et du vent ondulant

    Comme la houle dans le tempo de l'océan.

     

    Nini: challenge de psyché :2011

     


    3 commentaires
  • La vie est bien éphémère

    Elle ne dure que le temps d’un rêve

    Que volent les flocons de neige

    On a cherché la gloire et la puissance

    Fortune et aisance..

     

    Que s’envolent les hirondelles

    Vole mon bel oiseau!

    Par-dessus les roseaux

    Sur les ailes du vent

    Au dessus des océans

    Emmène les chimères

    Qui détruisent notre terre

    Et conduisent à la jachère.

    Étouffe par tes cris

    Les horreurs de la vie

    La nuit finira par sombrer

    Dans la splendeur de tes tourbillons

    Les étoiles scintilleront

    Avec de belles paillettes

    Pour que la magie ne s’arrête

    Envole nous faire la fête

     

    Nini : challenge 2013


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique